Bangkok perd les eaux ?

Nous sommes à Bangkok, un des « titres  » des actualités internationales. Alors, la « Venise de l’Orient » est-elle sous les eaux ? Pas tout à fait, en tout cas, pas pour l’instant. Suite à une mousson exceptionnelle, une immense région au nord de la ville est inondée et l’eau doit s’écouler en aval vers le golfe de Thaïlande, c’est-à-dire au sud et traverser ainsi la capitale. Pour éviter l’inondation de la mégapole qui paralyserait l’économie du pays, le gouvernement a fait construire des digues avec des … sacs de sable. Et pour l’instant ça tient. Depuis 3 jours, il ne pleut pas une goutte, c’est plutôt le grand ciel bleu. Mais il est annoncé que l’eau mettra plusieurs semaines pour rejoindre la mer et s’écouler à travers Bangkok, dans les canaux de la ville et la rivière Chao Phraya. Yingluck Shinawatra, jeune 1er ministre élue il y a 2 mois (un bon test politique cette gestion des innondations !), prévient régulièrement la population que des débordements pourraient avoir lieu dans le centre ville. D’un jour à l’autre, il faut s’attendre à une hauteur de 1 mètre d’eau dans les rues.

 Mais pour l’instant, rien. Le long de la Chao Phraya, les boutiques et restaurants ont toutefois un peu les pieds dans l’eau.

De leur côté, les sites stratégiques (banques, grandes entreprises) se protègent en montant des murs de sacs de sable et de plastiques.

En fait, c’est une grande partie de la plaine centrale de Thaïlande qui semble principalement touchée. Cette mousson a fait plusieurs centaines de victimes et va coûter cher au pays en argent et en récoltes de riz. Hormis les sacs de sable, la vie à Bangkok paraît tout à fait normale et les habitants semblent vivre la situation tranquillement. Optimisme bouddhiste ?

Pour nous, le changement est important avec l’Indonésie. Passer de Jakarta à Bangkok, c’est immédiatement pas mal de petits signes nouveaux qui apparaissent : plus d’organisation, de discipline, plus d’argent, des gens plus retenus, plus discrets, plus soignés, moins souriants, des taxis avec des compteurs aussi …

Autre chose : en 50 jours, on s’était mis à apprécier la cuisine indonésienne. En 2 repas au restaurant, on a compris que la cuisine thaïlandaise, c’est un autre niveau … Quelle finesse, quelle subtilité !

Enfin, à Bangkok, on entre de plain-pied dans le tourisme de masse. Comme des milliers de touristes, nous visitons ainsi les temples d’or, à commencer par le grand-palais royal Wat Phra Keo. C’est absolument magnifique, immense, avec une histoire sûrement passionnante …

 

Mais l’affluence et la  grande chaleur gâchent un peu la découverte de cette ville-palais. Les filles préfèrent largement la visite du What Po, un temple voisin qui abrite l’immense bouddha couché. 46 mètres de long, 15 mètres de haut, la statue impressionne …

A part ça, on profite de Bangkok, ville complètement mondialisée, pour retrouver quelques standards de confort occidental. On loge ainsi dans un apparthotel avec cuisine, salle de bain avec baignoire, piscine extérieure sur le toit de l’immeuble et wi-fi haut débit dans le salon. Les séances skype avec les Faure et Patricia nous font très plaisir et nous rapprochent encore plus de la France. Après l’Afrique et l’Indonésie, on apprécie tous les 5 de retrouver certains repères : aller au « supeur markette », y acheter des produits laitiers et des produits à base de blé (pain et pâtes) ; ce qui veut dire, ne pas manger de riz ! Un après-midi, nous traversons aussi les énormes malls, paradis du shopping. reliés aux stations du métro aérien. C’est idéal pour acheter en moins de deux, un maillot de bain et un nouveau doudou.

On se fait même une toile ! « Cars 2 » dans un ciné imax 3D et écran hypergéant, en anglais, sous-titré en thaï. Nous n’avons pas tout compris d’ailleurs, si quelqu’un qui a vu le film veut bien nous faire un résumé …

Voilà, on passe toujours du bon temps et les filles sont contentes. Le centre de Bangkok est un monde doré. A quelques dizaines de kilomètres de nous, des gens ont perdu dans les eaux, parents et logement. C’est le monde d’aujourd’hui, le monde des grandes inégalités et d’une certaine indifférence. Ne pas l’oublier .. En 1966, Jacques Dutronc chantait : « Et moi, et moi, et moi ».

Fred

20 réponses à “Bangkok perd les eaux ?

  1. coucou a vous 5,
    cest alizée vos photos sont magnifiques surtout les bouddhas ke jadore les filles vous etes trop belles jespere ke vous vous regalez bien avec les bons fruits de las bas gbisous

  2. cc les photos sont magnifique !! vous devez bien vs régalez … merci encore de ns faire partagez tout ça !! gros bisous de Marseille avec pluie et mistral lol

  3. ça alors, bien bleuffé ! tous ces bouddha c’est des figurines!….incroyable il faut avoir bon oeil , en effet en regardant bien , on distingue la chevelure du vendeur .super ces enigmes dans vos reportages , c’est très ludique et très interessant encore plus impatient de vous lire , donc à très vite de vos nouvelles .

  4. coucou, super vous etes génial les filles changent elles ont bien grandi j’espere que vous etes pas trop inondé ou vous etes.alors raconter nous un peu la nourriture les désserts?noix de coco …..Nous on est en vacance on a eu bcp de pluie il ne fait pas trop froid. GROS BISOUS A VS 5

  5. Les photos sont scrutées par les disciples du blog !
    J’aimerai bien que Mady nous présente le nouveau doudou avant de lui laisser faire sa vie comme le précédent .
    Bises à vous 5 .
    Mamie

    • Concernant la photo avec les moines, bravo à ceux qui ont bien observé !
      Ces moines sont des figurines sur un étalage dans un marché et c’est pour cela qu’il peut y en avoir de toutes tailles et notamment un petit Yoda … Regardez bien derrière le dernier moine complètement à droite, on aperçoit la chevelure du vendeur .. Pour la photo avec Isa, les filles et le bouddha couché, c’est un mode de saturation de couleur de l’appareil qui rend le bouddha si rouge et les filles si bleues.

      • Eh bien, avec ces explications, tout devient limpide… Dommage que ce soit un peu volumineux car vous auriez pu nous en rapporter pour les implanter ça et là, lorsque l’ambiance est tendue… près des terrains de foot ou de rugby, ou ailleurs… Ce qui est étonnant, c’est que ces représentations comportent des détails comme les lunettes… ce qui rend ces statuettes très réalistes, en photo tout au moins ! Je me suis bien fait avoir… Bravo !

  6. Hello,
    Que de bouddhas… et ce n’est pas fini.Chiang Mai, où vous devez vous trouver à ce jour, est, parait-il, un grand centre bouddhique, mais aussi un départ de « trek ». Est-ce que Fred a prévu une petite randonnée en famille ?…
    Bises.Mamie

  7. Que d’or mais les plus précieuses se sont les 4 jolies filles devant le bouddha couché n’est ce pas Fred. La séance skipe nous a fait super plaisir, il ne manquait que le contact physique (pour toucher les belles joues de Mady lol). Gros bisous à tous.

  8. ollala ! quelle richesse , de l’or des tonnes d’or ; nous en sommes complétement éblouis ; très drole ce petit monsieur au milieu des autres ; si petit qu’il a vite trouvé une place .Génial de gouter aux différentes spécialités culinaires prenez des notes ça peut servir. la population n’a pas la meme chance , c’est moche , mais quel courage d’accepter ça avec tant de sérènité , quelle leçon pour ceux qui se plaignent pour un oui ou un non !….;;chez nous il pleut mais heureusement pas d’innondation; ouf ! merci de toutes vos explications et belles photos , nous ressentons un peu de jalousie mais quelle joie de nous faire partager votre bonheur ; à très bientot .bonne continuatin à vous 5

  9. Virginie , Nina , Serge

    Dis moi sur la photo des moines bouddhistes il n’y a pas en tout petit maître Yoda???
    En tous les cas toujours autant de plaisir a vous suivre vous êtes notre agence de voyage particulière qui nous permet d’apprécier chaque pays visité .
    Au faite Fred il dois surement exister sur bangkog des tricycles que tu pourrais envoyer en ton père vue qu’il a du mal a tenir a l »arrêt sur un vélo deux roues😉
    En tous les cas plein de bisous a vous tous.

  10. Bonjour à vous,
    Fidèle lectrice, je me demandais combien de temps vous passez à Bangkok…? merci

  11. merci pour ces news ! vous êtes au sec ! C’est marrant , nous sommes également allés voir Cars 2 en famille cet été au Puy en Velay, au cinéma « CinéDyke » ( légèrement moins exotiques nos vacances …!). alors l’histoire : une aston martin bleue, agent secret, pense que Martin la dépanneuse est un espion ! s’ensuit une série de quiproquos et notamment au Japon avec une hisoire de sauce wasabi. J’espère que cette critique cinématographique pointue vous aura éclairés; Yannick ne peut rien ajouter, s’étant lamentablement endormi derrière ses lunettes 3D.
    Je suis épatée par les photos des temples Thai, je n’en avais jamais vu. Et Lena tu portes super bien la jupe thaie !
    Isa, Yann et Seb sont allés voir Lenny Kravitz à Montpellier, à refaire avec toi dès que possible!
    Bises à tous,
    Sophie

  12. Merci pour ces magnifiques photos et les toujours très jolies explications qui vont avec…
    Vous nous faites rêver c’est vraiment chouette, puis de vivre votre regard sur le monde presque en direct c’est un régal…
    Profitez bien!!
    Désoles de vous parler de la fin de votre voyage mais tenez nous au jus quand vous avez vos dates pour New-York!!!
    Plein de grosses bises!!!
    Maë et Guigui

  13. En regardant les photos d’un peu plus près, je m’interroge sur le mini-moine qui est au centre de la photo ?… Quant à celle des 4 dames Michalec devant le big bouddha, on dirait une photo-montage… On les croirait en noir et blanc devant cette masse dorée… L’effet produit est étonnant !…

  14. Ah!!! Que de changements en quelques heures de vol ! Passer d’un monde à l’autre si vite doit être impressionnant . Vous avez pu profiter des splendides palais de Bangkok, les plus beaux du monde. Profitez de la cuisine thaï .
    A part ça, je suis rentré à la maison à la grande joie de Mamie………
    Je vous embrasse tendrement tous les 5
    Papi Georges

    • Bonjour Georges,
      Chacun a les changements qu’il mérite. Toi tu es passé de ton vélo à l’hôpital de Romans, à celui de Valence, puis à ton domicile en une semaine environ. C’est déjà pas donné à tout le monde.
      Trêve de plaisanterie, j’espère que tu te remets peu à peu entouré par les soins attentifs d’Huguette.
      Je te dis à bientôt,

      Jacques

  15. Que d’or, que d’or !… Superbes photos ! Soyez quand même prudents, surtout si vous vous éloignez un peu de Bangkok car, en campagne, la situation climatique ne sera peut-être pas aussi bien gérée ?… et profitez bien de la diversité alimentaire qui s’offre à vous ! Bises à tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s