Archives mensuelles : septembre 2011

Les « coups de cœur cuisine et baignade » de Cléo

Cléo n’aime pas écrire et elle nous le rappelle à chaque fois qu’on lui parle de faire un article.

Elle reconnait cependant que les commentaires et les nouvelles de tout le monde sur le blog lui font bien plaisir. Elle fait un petit effort, accepte cette petite interview et choisit les photos.

Dans ce voyage, Cléo s’intéresse de près à la nourriture et à la baignade. Voici donc, sous la forme de questions-réponses, les bonnes adresses qu’elle nous propose et qui pourraient peut-être figurer dans les rubriques « bien manger  » et « bien se baigner » d’un guide d’enfant-voyageur autour du monde.

Fred : Avant toute chose Cléo, quel est ton plat favori depuis le départ ?

Cléo : Les tapas balinais.

F : Qu’est ce que c’est ?

C : C’est plusieurs petits plats servis par 9 ou par 12. Quelques exemples : brochettes de poulet, samousas, nems, viande au caramel, qui sont parfois très « spicy ». Une assiette de riz accompagne les tapas.

F : Quand c’est trop « spicy », que fais-tu ?

C : Je ne mange pas et je donne à papa.

F : Et quel est le meilleur dessert que tu as découvert ?

C : Le dadar gulung , c’est une crêpe en forme de nem, verte, au sucre de canne et à la noix de coco.

 Mais c’est dommage, papa et maman ne veulent pas qu’on prenne un dessert à chaque repas et en plus parfois il n’y a pas de dessert sur la carte.

F : D’où vient le dadar gulung ?

C : C’est une spécialité de Java, que nous avons trouvée à Bali.

 F : Pourrais-tu nous donner ton top 5 des meilleures tables et dire ce qui t’a plu ?

C : Je peux donner un top 10.

–          Le « Via-Via » à Jogjakarta. J’ai pris une assiette composée avec taboulé, salade de fêta, falafel, tzatsiki. Les produits étaient frais et il y avait des herbes aromatiques.

–          A Johannesburg, Mohammed nous a invités dans un restaurant près de l’hôtel. Je ne me souviens pas du nom. J’ai pris une salade au poulet et un très bon cheese-cake.

–          Le « Nomad » d’Ubud à Bali avec ses fameux tapas et son dadar gulung.

–          Le « Three Monkeys », toujours à Ubud : ils ont des raviolis à la citrouille, c’est super bon.

–          Au « Wild spirit Lodge » de The Crags en Afrique du Sud, ils servent pour tous, dans le salon familial, une assiette de légumes de leur jardin avec de la viande pour ceux qui payent en plus. C’est très bon.

–          Au « Friendly café » de Kuta Lombok, on peut manger du poulet au barbecue avec du riz blanc et de la ratatouille.

–          Près de Kuta Lombok, il y a le restaurant « Astari ». Pour y accéder, il faut monter sur une colline et la route est défoncée, mais ça vaut le coup parce que les focaccias sont excellents. Les milks-shakes à la noix de coco sont très bons. J’ai pris un fameux gâteau au chocolat et à la noix de coco. Et la vue est superbe.

–          Au « D’Sultan » de Senggigi, le mie goreng est très bon. J’ai aussi trouvé une salade tomates –mozzarella que j’ai pris avec des samousas et c’était délicieux.

–          C’est très rare de trouver des bonnes pizzas cuites au feu de bois. Pour cela, il y a le « Café Alberto », toujours à Senggigi.

–          A Lovina, près de la plage, il y a le « Tropis Club ».

–          Le « Pizza Hut » à Surabaya : ça fait du bien de manger autre chose que du riz, car la plupart du temps en Indonésie, on mange du riz.

F : Cléo, pourquoi tu ne donnes aucune adresse en Namibie et au Botswana ?

C : Parce que nous faisions toujours des pique-niques avec pain, tomates, gouda, avocat et gros yaourt familial Parmalat.

F : A propos des desserts, que peux-tu nous dire des fruits de Bali ?

C : il y a le durian qui est dégueu. Les mangoustines, je n’ai pas gouté. Les fruits de la passion sont excellents et le fruit du Dragon n’a pas trop de goût. On a trouvé un jaque fruit lors d’une balade, mais il n’était pas mûr.

F : Merci pour la partie restauration. Tu enfiles ton maillot de bain à la moindre occasion. A partir de quand pendant le voyage, as-tu commencé à te baigner ?

C : A partir de Bali, parce qu’en Afrique il faisait trop froid.

F : Quelles plages t’ont marquée ?

C : Les plages de Kuta Lombok, de Senggigi et de Nusa Lembongan. A Kuta Lombok, c’était très sale et à marée basse il fallait marcher au moins 2 kilomètres pour avoir l’eau jusqu’aux épaules. Senggigi c’est tout le contraire. On n’a plus pied au bout de 3 mètres et il y avait de belles vagues. C’était super.

A Nusa Lembongan, à la plage Dream Beach, Lena, Mady et moi, on a bien joué à « Koh Lanta ». Il y avait des cailloux dans l’eau froide et ça faisait très mal aux pieds. Mais au final, on s’est bien amusé.  

F : Les meilleures piscines ?

C: Celles d’Ubud, à la villa « T-House »

 

Aussi, celle de l’hôtel « Ubud Inn ». D’ailleurs, je veux préciser que c’est ici que Mady a nagé pour la première fois et c’est beaucoup grâce à moi !

 Ouf, on y est arrivé. Merci Cléo pour cette interview.

 Fred.

Publicités