Archives de Catégorie: Sydney

Si loin et pourtant si proche

Voici l’heure pour nous de faire notre bilan habituel du continent que nous quittons.

Nous avons passé près de cinquante jours en Océanie, à la fois en Australie et en Nouvelle-Calédonie. Aujourd’hui, notre sentiment dominant est que ces deux régions ont beau être aux antipodes de notre métropole, elles sont les moins dépaysantes que nous ayons traversées.

L’Australie tout d’abord. Certes le pays est immense, et nous n’en avons parcouru qu’une infime partie, c’est à dire les états les plus peuplées du sud-est.

Nous sommes revenus en plein monde occidental et à la dure réalité du capitalisme 

Après nos repères d’Asie du sud-est, les prix nous ont affolés ! Bref, on s’est pris une grosse claque mais il fallait s’y attendre, compte tenu du niveau de vie … Mais surtout ce qui nous a manqué, c’est la capacité des Asiatiques à être accommodant et à s’adapter à n’importe quelle demande … Tous les gens rencontrés en Australie sont très sympathiques, mais dès que nous voulons quelque chose qui sort de ce qui est prévu, ce n’est pas possible ou alors, c’est payant : un taxi à 5, pas possible, ou alors il faut prendre un maxi-taxi et c’est 50% plus cher. Internet dans la chambre d’hôtel, d’accord, mais c’est 20 dollars par jour… Et les exemples ne manquent pas …

Les villes traversées durant notre périple en camping-car nous ont semblé désertes et bien souvent sans intérêt esthétique : les entrées de villes alignent les concessionnaires auto et les restaurants Mc Donald’s … Parlons-en des Mc Donald’s … Il semblerait que la culture gastronomique des Australiens se limite fortement à celle des fast-foods. Ici, pas de spécialité culinaire, en dehors peut-être, du Vegemite, dont on vous laisse deviner la composition … Un indice : ça se tartine sur les toats, le matin et … ça réveille !

Les villes de Sydney et de Melbourne sont en revanche assez animées :

« Enfin, un peu de fun », pour reprendre une formule de Sylvie et François, une sympathique famille française, qui a l’originalité de voyager neuf mois autour du monde avec leurs enfants Camille et Arthur. http://www.labelleparenthese.com/

Après le défilé de la fête nationale à Melbourne, nous avons assisté à Sydney aux préparatifs de la Gay and Lesbian Parade : on vous laisse imaginer l’excentricité de certains individus que nous avons croisés ! Superbe !

Ces deux grandes villes ressemblent aux métropoles anglo-saxonnes comme New-York, Londres, avec de magnifiques parcs, de grandes avenues, d’immenses malls, une belle architecture. Les trottoirs sont envahis de jeunes au look décalé et surtout d’un nombre incroyable de touristes asiatiques.

Regardez bien la photo suivante prise à Manly Beach, une célèbre plage de Sydney. Il y a deux parties de volley : à l’arrière-plan, ce sont de jeunes Australiens, c’est un deux contre deux. Au premier plan, un match oppose des  Asiatiques. Ils jouent à … huit contre huit …

Enfin, même si l’histoire ne remonte pas très loin au goût de Fred, et « qu’il n’y a pas de culture dans ce pays », nous avons trouvé à Sydney de nombreux musées expérimentaux, d’art contemporain, d’histoire naturelle qui nous ont beaucoup plu.

Quant aux paysages de la côte allant de Sydney à Melbourne et au-delà, ils nous ont rappelé l’Ardèche pour certains, nos Calanques pour d’autres … Magnifique.

En Nouvelle-Calédonie, la présence de nos parents et grands-parents ainsi que le français parlé localement nous ont retransposés dans notre patrie d’origine. Heureusement, les paysages nous ont rappelé que le paradis sur terre existe presque.

Malgré ce manque de dépaysement, ce séjour aura quand même bien plu aux filles de la famille : plus de lézards dans les chambres (sauf en Nouvelle-Calédonie avec même de gros cafards), une nourriture plus classique, une hygiène certaine des logements et des lieux publics, et des boutiques !! Et même si on fait que regarder, ça fait déjà du bien.

Pour finir, voici donc notre palmarès des 5 sites les plus spectaculaires que avons vu sur ce petit passage en Océanie :

  1. La piscine naturelle prés de la baie d’Oro sur l’île des Pins,
  2. La baie de Kanuméra à l’île des Pins, la plage parfaite …
  3. Les falaises de la Great Ocean Road, après Melbourne,
  4. La baie de Sydney vue d’un ferry avec l’Opéra et Harbour Bridge,
  5. La végétation luxuriante de la côte est de Grande-Terre, en NC.

1 : « la piscine naturelle » ce qui est magique ici ne se voit pas sur la photo ; dans cette piscine naturelle, on est dans un aquarium, on nage au milieu de poissons de toutes tailles et de toutes les couleurs, le tout dans un cadre déjà somptueux.

2 : « la baie de Kanuméra ». Question plage, nous commençons à être expérimentés. Cette baie a tous les critères de la plage de rêve : courbure en demi-cercle parfait bordé de cocotiers, sable fin et blanc, eau cristalline, température d’au moins 27°C, sol sablonneux qui descend en pente douce, vue panoramique sur le lagon, quasi-déserte quand on y était …


3 : les falaises de Great Ocean Road


4 : la baie de Sydney


5 : paysage de la côte est du « caillou », près de Hienghène

Voilà, une nouvelle page se tourne pour nous. A l’heure où nous écrivons, nous survolons le Pacifique Sud en direction de Santiago du Chili pour une courte escale, et pour destination finale Buenos Aires. Et là, atencion, hablamos espanol un poco solamente …

Isa et Fred de concert

PS : une dernière photo pour la route. Toujours à l’Ile des Pins, toujours près de la baie d’Oro, voici la mangrove …

Publicités