L’administratif

Visas

On ne mesure pas la chance qu’on a de vivre en Europe, pour ce qui est de la libre circulation des citoyens et l’accueil pour séjourner à l’étranger.

Avec notre sélection de destinations, et un passeport européen, on s’en sortait très bien. Certains pays demandent une autorisation de séjour (pays d’Afrique australe), disponible à l’entrée ou par déclaration électronique (Australie, Etats-Unis) ou encore simplement le passeport à jour et valable après le retour pour les pays d’Amérique du Sud.

Nous devions ainsi nous procurer des visas seulement pour quelques pays d’Asie (Indonésie, Laos, Cambodge et Vietnam).

Moyens de paiement et Assurances

Avec la carte VISA PREMIER, les deux sujets étaient liés. Les cartes VISA nous ont permis de retirer de la monnaie locale  absolument partout et nous assuraient une assistance – rapatriement pour 90 jours. Restait à se trouver une couverture allant du 4ème au 11ème mois. Nous avons pris « Marco-Polo » produit de chez AVI, l’assurance spécifique pour voyageurs au long cours.