Archives de Catégorie: Thaïlande sud

Tout près du paradis

écrit par Alex

Ca y est, on y est vraiment  … On est au bout du monde. Nous avons rejoints les tourdumondistes. Petit flashback : partis de Grenoble sous la neige, le choc à l’arrivée a été violent.

Choc thermique d’abord, puis choc culturel : ici la notion de service dépasse tout ce qu’on peut imaginer, il y a toujours quelqu’un pour vous attendre à l’aéroport, porter vos bagages, vous conduire à l’hôtel.

Choc émotionnel ensuite : les globe-trotteurs qui nous accueillent à Bangkok au lieu de Krabi. « Mais que font-ils ici ??? » Avec la banderole « bienvenue au tour du monde les cousins », on sait que c’est pour nous, et ça fait bien plaisir !

Depuis, il y a eu les jeux de cousins, les séjours d’une île à l’autre, avec des paysages à couper le souffle, une nourriture exceptionnelle et un accueil incroyable … Nous sommes tout près du paradis.

Noël à Koh Lanta aussi a été étonnant : les cadeaux ont été déposés sous un arbre qui ressemble à une fougère, et la complicité d’une employée de l’hôtel a fait son effet auprès des deux petits : « le père Noël vient juste de repartir, vous l’avez raté de peu… »

Depuis, les journées se suivent sans se ressembler, et nous prenons le temps de vivre à la thaïlandaise. Certains ont essayé le yoga (plus physique que prévu) et tout le monde a testé différents massages, celui à l’aloe vera ayant bien plu aux trois filles et à Gatien. Nous avons même suivi un cours de cuisine (« not spicy, please ! ») …

Mais le plus chouette, dans tout ça, c’est le bonheur de se retrouver tous ensemble, sans contrainte, en toute simplicité. Les filles, Isa et Fred nous ont embarqués dans leur aventure et dégagent une joie de vivre qui ne laisse pas indifférent. Lena affiche une bienveillance à l’égard de Gatien qui fait chaud au cœur. Amélie et Cléo ne se quittent plus. Mady devient très autonome, s’intéresse à ce qui se passe autour d’elle et me questionne même sur Dieu au moment où nous passons devant une mosquée …

Finalement, en regardant les thaïlandais et nos 5 voyageurs, je me dis qu’ils ont tous attrapé la même maladie : la maladie du sourire. Et franchement, c’est contagieux.

Publicités