De la fumée sur les volcans

5h. Le Gunung Semeru, majestueux, s’élève  au-dessus du Batok et du Bromo.

5h10. Le Semeru crache ses premières fumées.

5h30. Visiblement, le Semeru a terminé sa cigarette du matin.

Le Gunung Semeru est le plus haut sommet de Java. Le père sacré de tous les volcans. Au lever du soleil, la vue depuis la crête du massif du Tengger est splendide. De l’ancienne caldeira émergent le Batok (le cône parfait au centre) et le Bromo (le cône découpé à gauche). Comme des centaines de touristes en ce dimanche matin, nous mettons le réveil à 3h30 pour se faire emmener en Jeep au point de vue et admirer le panorama. Les changements de couleur et les contrastes offrent un terrain idéal pour les photographes. Il existe des milliers de photo de ce panorama sur internet. Nous prenons les nôtres.

Un peu plus tard, les Jeeps nous descendent dans la caldeira, au temple érigé au pied du Bromo sacré.

Le sol est gris. Le sable est fin … Heu non, les enfants, … ce n’est pas vraiment du sable mais plutôt des cendres. Des cendres qui restent dans l’air ambiant à chaque pas … On a l’impression de marcher sur la lune …

A l’est de Java, les paysages sont décidément surréalistes. Mais revenons quelques jours en arrière …

Nous quittons le nord de Bali mercredi 21. Une journée presque complète à enchaîner les moyens de locomotion taxi privé – ferry – bemo (mini-bus de ville) – 1er bus – 2nd bus. A chaque changement de transport, on se fait assaillir par des vendeurs qui proposent l’affaire du siècle avec le « bus express – air conditionné » ou encore le forfait complet « hébergement – nourriture – transport ». Nous sommes prévenus par le guide du Lonely Planet et par un article de la famille Ducassé, passée dans cette partie de Java il y a quelques mois. Le coin est connu pour ses arnaques. Par exemple, un voyagiste nous propose un package « transport & 3 nuits » pour … 4 millions de rupiah. 15 minutes après, le tarif est de 3 millions.

Nous préférons goûter aux joies du transport public. On remettra d’ailleurs ce type de périple dans la journée de dimanche 25. Les bus ont leur lot de situations parfois surprenantes : des trajets durant lesquelles les passagers nous regardent un peu comme des bêtes curieuses, et les marchands ambulants qui insistent pour que nous achetions des produits alimentaires, parfois impossibles à identifier, juste pour essayer.

Moi, j’aime beaucoup ces trajets avec les locaux. Mady en revanche en a parfois assez que les Javanais se penchent sur elle avec un grand sourire, lui pincent les joues et lui caressent les cheveux.

Il fait chaud, alors on ouvre la porte arrière du bus pour faire courant d’air. Les soutes sont pleines alors on porte le sac de 15 kg sur les genoux (les parcours durent 3 heures maximum ….). Mis à part les vendeurs en tout genre, les gens s’arrêtent très souvent pour nous proposer de l’aide : traduire, donner une direction, une explication. Quelle gentillesse …

Le mode de transport préféré des filles c’est le becak , un cylo-pousse à 3 roues. On l’utilise en dernier (ou en premier), pour faire le tronçon terminal de bus – hôtel. Ca ne fait qu’un seul kilomètre, dommage pour elles, tant mieux pour le cyclo-pousseur.

1ère étape à Java : Bondowoso et son atmosphère agréable. Sa spécialité culinaire est le tapé, un tubercule bouilli à la saveur aigre-doux, servi tiède dans une feuille de bananier. On a goûté.

Avec seulement deux hôtels, la ville est peu touristique. Un signe qui ne trompe pas, l’anglais n’est pas vraiment compris. Un autre indice : nous battons notre record de prix pour un repas complet boissons comprises : l’équivalent de 3,40 euros … mais pas par personne, pour 5. Pour communiquer c est parfois cocasse. Heureusement, j`ai le guide ‘gepalemo’, un ensemble de dessins, tres pratique dans certains cas.

La religion a changé. Fini l’hindouisme de Bali, nous voici en territoire majoritairement musulman, ce qui a quelques conséquences nouvelles sur notre petit quotidien :

– A 4 heures, l’appel à la prière nous réveille en sursaut.

– A la piscine municipale, les femmes se baignent en tee-shirt et Isa revient voir la caissière pour demander s’il elle peut porter son bikini.

– Dans la salle de bain, les enfants remarquent :

       – « papa je trouve ni la chasse d’eau, ni le papier wc.

        – Il n’y en a pas, par contre ici, il y a un baquet d’eau … »

Depuis Bondowoso, nous faisons l’excursion vers le volcan Ijen et son cratère le Kawah Ijen popularisé par une émission de Nicolas Hulot. L’accès au Kawah Ijen, ça se mérite : Réveil à 4h30, 2h30 de taxi sur une route défoncée puis 3 kms de marche sur un sentier avec une pente « à descendre du VTT ». Puis c’est l’arrivée au bord du cratère. La paroi est de roches blanches.

Au fond du cratère, on distingue de l’eau bleue turquoise, et de la vapeur jaune. Le bleu c’est le lac le plus acide de la planète ; le jaune, de la vapeur de soufre. Le soufre passe ensuite à l’état liquide puis forme des concrétions de couleur jaune vif. Tout ce paysage est sublime …

Et ce soufre est exploité. Des mineurs extraient puis découpent des blocs. Enfin, les forçats du Kawah Ijen entrent en scène : des porteurs montent jusqu’à la crête puis descendent au poste de base. Le travail des porteurs peut se résumer ainsi : une charge de 80 kgs en moyenne sur les épaules, un chemin en pente raide, 2 aller/retour de 6 kms par jour et un salaire de misère.

Lors de notre montée, plusieurs porteurs posent leur charge et nous proposent de monter Mady jusqu’à la crête. 17 kg contre 80 kg, y a pas photo. Mais mademoiselle a sa fierté. Elle râle souvent durant le trajet mais finalement, elle marche durant les 6 kms.

Vous l’avez compris, ces derniers jours n’ont pas été de tout repos. On ne veut pas ramollir. Transport, levers matinaux, randonnée, chambres minuscules, eau froide, nourriture sans variété … De tous, je suis celui qui a sans doute le plus apprécié ces 4 derniers jours. Pour les enfants, c’était pas toujours super.

Comme souvent depuis le départ, tout change rapidement et s’équilibre. Nous venons de quitter Surabaya, métropole de 2 millions d’habitants. La journée d’hier en synthèse : zoo le matin (ca y est, on a vu un lépoard, une lionne et les varans de komodo !), dessins animés l’après-midi et le soir dîner à Pizza Hut dans un énorme centre commercial. Les enfants adorent Surabaya.

Fred

15 réponses à “De la fumée sur les volcans

  1. je vois que certains dessins animés tournent autour du monde en bonne compagnie. En tout cas Fred, footballistiquement parlant tu es parti avec le fond de jeu de l’OM !! quel dommage que votre voyage dure 11 mois !
    Bises à vs 5 de Marseille et d’Avignon.
    jm « all around Marseilles » tt

  2. effectivement vu a la télé ces forcats du souffre. Le lac le plus acide de la planète je l’ai vu en Islande…Je suppose que chacun a son lac « le plus acide de la planète » Photos superbes. Bon courage a vous tous pour la suite de vos aventures

  3. C’est Marie qui écrit :
    Bravo à Mady, sans oublier Léna et Cléo qui ont aussi marché 6 km ! ça devait être beau là-haut mais fatigant
    bisousssssssssssssssss ❤
    Marie S.

  4. Bravo Fred-Isa pour cette idée de Tour du Monde avec les FILLES; plus ça va et plus je pense que vous avez eu une idée géniale. Leur mine épanouie me va droit au coeur . Elles vont conserver des souvenirs inoubliables de toutes ces découvertes et ce n’est pas fini .
    Allez les filles, profitez-en au maximum, les parents aussi
    Bises aux 5
    Papi Georges

  5. Vous nous faites doublement voyager puisque nous sommes actuellement à Istanbul. Nous ressentons la même chose que vous ici, la population locale est vraiment accueillante et chaleureuse, toujours prête à nous aider !!! Vos récits sont toujours aussi captivants et nous sommes ravis de voir que votre enthousiasme ne diminue pas d’un pouce chaque jour. Un grand bravo à toutes les filles pour leurs exploits sur les flancs des volcans. On vous embrasse tous les 5.
    Guillaume et Maëliss.

  6. Alors là, on ne vous suit plus. En quelques jours, que de changements
    Bravo Mady et Léna et Cléo pour vos exploits. Dur dur de grimper.
    Effectivement, Fred, j’ai vu un reportage à la télé, sur ce cratère :
    paysage magnifique pour les touristes beaucoup moins pour les travailleurs.
    Encore merci pour ce récit et ces photos.
    Bisous. A bientôt.

  7. je prends un réel plaisir de lire a chaque fois c très bien écrit et très bien expliqué je me régale … franchement les filles vous m’épatez vous êtes super !!! gros bisousss

  8. toujours aussi magnifique vos prises de vue , quel talent ! bravo Mady tu es une vraie , une fille qui ne recule devant rien ; tes parents doivent etre très fière de toi . j’admire votre courage à tous , bien sure que vous voyez des choses extraordinaires , mais quand meme , il faut vous acclimater aux coutumes , à la nourriture , au climat , à la population etc !…..grace à vous nous découvrons différents pays, avec internet nous voyageons avec vous c’est génial ! à très vite pour de nouvelles découvertes .bonne continuation !….

  9. encore mieux que Thalassa, merci pour toutes ces explications, tu pourras le ressortir pour un cours de géographie.
    moi aussi je serais « en merdé » (c’est le cas de le dire) sans papier wc.
    c’est beau de voir comment vous vous acclimatez vite aux différents endoits et coutumes.
    Alors Isa … tee-shirt ou bikini ?
    bises à vous et à la prochaine lecture

  10. super encore merci fred Isa c vraiment trop sympas de tout nous raconter nous apprenons pleins de chose ki est tres intéressant Stella se régale ,un truc tres sympas Stella doit faire un petit résumer sur sa meilleur amie en Anglais alors elle me dit je doit raconter ou elle vit alors je doit dire tout les pays ou elle se trouve !!! lol donc elle me dit je crois que mon résumer je vais le finir a la fin de l’année mdr!!!Nous avons toujours un temps tres chaud c l’été , un peu dur car à l’école il fait tres chaud ,par contr les gréve arrive m^m^ dans le privé sauvé chez ns non bisous a bientot .

  11. Me voilà rassurée ! Pas de ramollissement physique . Super Mady , l’an prochain , tu peux entamer St Jacques de Compostelle . ( Tu as déjà le bâton de pèlerin ).
    Personnellement , j’aime beaucoup ces paysages volcaniques , ça donne un peu une vision lunaire .
    Merci Fred pour ta réponse .
    Bises à vous 5 .
    Mamie .
    Bises à vous 5 .
    M

  12. Les photos sont superbes et les commentaires tout autant ! Avec tous ces efforts, je suppose que tout le monde dort bien… Quel dépaysement, pour vous… et pour nous ! Bises à tous les 5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s