Archives mensuelles : juillet 2011

L’eau est froide pour les surfeurs

Nous sommes à Mossel Bay, face à l’Océan Indien. Dès le XVème siècle, les bateaux y faisaient escale : ceux qui allaient vers l’Orient échangeaient leurs courriers avec ceux qui partaient vers l’Occident, et vice-versa. Le soleil est de retour ce matin.

 

Nous avions prévu une petite excursion qui n’a pas pu avoir lieu. Deux heures de préparation pour rien. C’est l’école de la patience. Nous n’en dirons pas plus car nous espérons bien remettre cela à très bientôt. Les journées sont moins froides et nous en profitons pour faire un pique-nique et un après-midi à la plage. Les filles émettent un léger désir de se baigner.

 

A propos des commentaires qui parlent de foot dans notre blog, sachez que les gosses d’ici jouent bien au ballon sur la pelouse. Mais c’est du rugby.

 Une partie de Mossel Bay est une station balnéaire avec de très belles maisons colorées qui s’accordent joliment avec la mer et les collines rocheuses à l’arrière.

C’est aussi un « surf paradise ». Dans l’eau, ils sont une dizaine à enchaîner les figures inlassablement.  On sent bien la décontraction de la ville, celle des vacanciers, bien que peu nombreux, qui s’ajoute à l’esprit super cool des surfeurs.

Je cherche un bon endroit pour faire des photos de vagues. Je m’adosse au mur de la promenade qui longe le bord des rochers, près d’un gars dont un avant-bras est plâtré. Il est justement en train de photographier les surfeurs. Il engage la conversation. D’où tu viens, que fais-tu etc … Il m’explique qu’il est surfeur, vend des planches de surf, fait de la photographie de surfeurs. Bon, le surf c’est son truc. La semaine dernière, Il s’est cassé le bras sur les rochers qui affleurent en surfant précisément dans la zone qui nous fait face. Comme tous les gens rencontrés depuis le départ, ce mec est très sympa. Je garde à l’esprit que les filles envisagent vaguement de se baigner et j’en profite pour lui demander s’il connait la température de l’eau. Voici sa réponse : “guy, surfers don’t speak about degrees. We just know three temperatures : warm, cold and fucking cold. Today is fucking cold”. 

OK, si l’eau est froide même pour les surfeurs … Pour finir, une devinette : sur la photo suivante, la position du surfeur n’est pas très spectaculaire. Mais quelle est donc cette tâche sombre et allongée qui fait surface en haut à droite ? 

 

Fred

PS : pour les amateurs de montage vidéo, j’ai ajouté 2 mini-clips dans l’article précédent « The Garden Route ».

Publicités