Archives de Catégorie: Nouvelle-Calédonie

Que de nouveautés pour les sexagénaires !

Ecrit par Papi Georges et les Mamies Huguette et Lucette

Nous partons de Nouméa vers le nord de l’île, pour passer de la Côte ouest à la Côte est, jusqu’à Poindimié. Surprise, la propriétaire du gîte est absente jusqu’au lendemain et visiblement ne nous attend pas. Que faire ? Dormir dans le van ou partir à la recherche d’un autre hébergement ? Après deux nuits quasi-blanches dans l’avion, Huguette est prête à affronter la première solution. Finalement, nous trouvons un hôtel dont le cadre, la décoration, et le mobilier, nous replongent dans les années 70.

Après une nuit, nous prenons possession de la case réservée par internet. Nous logeons avec dix couchages pour huit. Mis à part les cafards qui s’invitent sur nos lits et qu’il faut chasser avant de se coucher, quel confort ! Première nouveauté.

En cours de route, nous visitons une distillerie à Boulouparis : huiles essentielles et dégustation de liqueur de niaouli ; nous pique-niquons à la plage de Poé. A marée basse, la baignade se mérite mais finalement ne rafraîchit pas.

La Côte est se révèle plus sauvage avec une végétation variée et luxuriante : cocoteraies, bambouseraies aux multiples panaches, arbres du voyageur, fougères arborescentes de forêt primaire. Pour la flore, des oiseaux de paradis, des fleurs de perroquet poussent ça et là … Cette diversité, c’est encore une nouveauté.

En allant vers Hienghène, la côte change d’aspect et fait apparaître les roches lindéraliques, noires et déchiquetées. Du sommet d’un belvédère apparaissent la « Poule Couveuse » et le « Sphynx ».

Nous retournons vers Nouméa avant de partir pour quatre jours à l’Ile des Pins, royaume des pins colonnaires … et des moustiques. Seul Georges est épargné par les piqûres. Pourquoi ? Encore une nouveauté ?

Kanuméra, Kuto et autres baies, toutes les plages sont paradisiaques :sable blanc et fin comme de la farine, eau bleu turquoise ou vert émeraude. Toujours une nouveauté.

Nous voguons une heure en pirogue pour rejoindre la piscine naturelle, un aquarium où une multitude de poissons, petits, moyens, gros, multicolores, rayés, bleus, jaunes …, nous passe entre les jambes, les bras et même à la hauteur du nez. Ici les bénitiers sont collés aux rochers et pas seulement à l’entrée des églises … Nouveauté …

Avant, il a fallu marcher cinquante minutes dans une « brousse » à la végétation magnifique.

Après ces efforts, toute la famille se délecte des mets locaux : langoustes grillées, crevettes avec différentes sauces, escargots énormes et autres. Nous goûtons aussi le bougna, plat traditionnel des tribus. Une nouveauté de plus !

Pour ce qui est de la température, depuis le début du séjour, elle varie de 25° mini à 41° maxi, ce qui nous fait une moyenne intéressante de 33° C quoiqu’un peu suffocante au début du séjour. Cela va être dur de retrouver le climat de la Drôme pour les personnes âgées que nous sommes.

Mais le clou des nouveautés, c’est de pouvoir embrasser nos petites filles ! … De vivre à leurs côtés, de partager leur quotidien, ce que nous n’avions pas fait depuis sept mois …

Papi Georges et les Mamies Huguette et Lucette.

Publicités