Archives de Catégorie: Namibie

Les plus hautes dunes du monde

Nous voilà à Windhoek, capitale de la Namibie. Avec seulement 250 000 habitants, Windhoek ressemble à une ville allemande de taille moyenne. Pourquoi allemande ? Parce que l’architecture colorée des « kirchen » et les noms de rues en « strasse » nous rappellent que le territoire de Namibie a été une colonie allemande.

 Après avoir préparé les jours à venir, nous prenons un nouveau départ. La Namibie est le paradis des campeurs alors nous partons pour 18 jours de camping à travers la Namibie justement puis le Botswana. Nous louons un “four by four wheel drive with double roof tents” (4×4 avec double tente de toit). 

Nous ne sommes pas des spécialistes du camping et  il faut qu’on se fasse à l’ambiance de la nuit en tente, de la popote, et des douches qui ne donnent qu’un filet d’eau. Mais ce n’est pas tout. Le camping en Namibie, c’est bien plus que cela, c’est une autre échelle ! Quelques phrases de notre agent de location lors de la prise du 4×4  :

– Vous  avez 2 roues de secours

– Votre réservoir de carburant est double, pour une capacité totale de 130 litres

–  Voici un jerrican d’eau (au moins 20 litres), faites le plein dès que vous sortez de Windhoek

–  Donnez-nous dans les grandes lignes votre trajet (pour venir nous chercher si besoin ?)

–  Pour 60 $ NA / jour, nous pouvons vous louer un GPS

Enfin, pour ce qui est du matériel de camping, ça ressemble plus à du surplus militaire que du produit de chez Decathlon. Après le plein de nourriture au « Super Spar », nous voilà donc partis plein sud vers les montagnes de Naukluft. 5 minutes après Windhoek, c’est le désert. Et ça sera comme ça pendant 5 jours. Paysages désertiques et déserts humains … On voit plus d’autruches et d’antilopes que d’hommes.

 Hormis les agents de l’organisme de gestion des parcs et réserves et les pompistes des stations-services, nous vivons donc en complète autarcie. Ce voyage, c’est aussi l’expérience de la vie de famille … Ici, ce sont les stations de carburant qui structurent la vie. Un nom sur une carte, c’est d’abord une station-service avec éventuellement un bar, un camping et un lodge. Voici celui qui s’appelle Solitaire, qui a la caractéristique d’avoir une sorte de musée d’épaves de voitures.

 Les styles de désert se succèdent toutes les 2 heures environ, ce qui correspond à 250 kms ou seulement 120 kms selon l’état des pistes … Brousse, pierres, puis toutes sortes de sables, en montagnes ou en plaine … 

Et comme le ciel est toujours clair, les couchers de soleil sur les montagnes sont splendides ! 

 

 Nous ne manquons par l’attraction naturelle la plus célèbre : les plus hautes dunes du monde (200 m en moyenne), dans le désert du Namib : Sesriem puis la dune 45 puis Sossusvlei. La dune 45 (parce qu’elle se situe à 45 kms de Sesriem) est la Mecque touristique des dunes. D’ailleurs, comme dans une mosquée, il semble d’usage de se déchausser avant de la gravir …

 Nous choisissons plutôt une petite marche vers la Dead vlei, avec son sol blanc asséché et ses arbres pétrifiés.

 Les filles s’essayent aux glissades dans le sable.

 Le 10, nous repartons vers le nord-ouest pour rejoindre l’Atlantique. Nous passons le Tropique du Capricorne, puis rejoignons rapidement Swakopmund, plus allemande que toutes les villes allemandes d’après le Lonely Planet. Le climat change radicalement. Le ciel est gris et un brouillard plane autour de nous … Bientôt, une nouvelle curiosité nous attend : à Cape Cross, nous rejoignons une colonie de phoques. Plusieurs dizaines de milliers de spécimens vivent ici, sur la plage et dans l’eau. C’est assez impressionnant.

 Pour finir, une devinette : sur la photo suivante, à quoi sert la trappe qui se trouve au dessus de l’ouverture du réservoir ?

 Fred.

Publicités