Archives de Catégorie: Hong-Kong

De l’Afrique à l’Asie : un choc pour nous

Au final, nous périple en 4×4 aura duré 18 jours, avec 5 000 kilomètres au compteur, ça fait beaucoup. Cela nous a aussi empêché de suivre notre emploi du temps scolaire, si bien qu’après 15 jours d’école, nous n’avons réellement fait qu’une semaine de cours… On a bien fait de prendre un peu d’avance. Merci encore à Mohamed pour son accueil lors de notre dernière journée à Jo’burg.

Nous nous sommes régalés * en Afrique : nous en avons pris plein les yeux : des paysages magnifiques, des animaux majestueux. Mais une petite frustration : la vie avec le 4×4 et en camping nous a éloignés des contacts avec les populations locales : quelques rencontres avec des Français à Windhoek et finalement, heureusement que nous avons vécu l’épisode du 4×4 dans l’eau, cela nous a permis d’échanger un peu plus avec quelques personnes qui vivaient vraiment au cœur de la Réserve, s’éclairant à la bougie, n’ayant jamais mis les pieds hors de leur pays, mais d’une générosité incroyable.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle aventure qui démarre : après 13h de vol et à peine quelques heures de sommeil, nous débarquons à 7h du matin à Hong-Kong (1h du mat’ pour notre pauvre horloge biologique), il fait 35° et plus de 60 % d’humidité, alors qu’on dormait encore avec nos polaires il y a 2 jours.

Après un repas expérimental dans un resto de Hong-Kong Island, nous trouvons refuge dans un Starbucks pour boire un bon frappucino au frais : ça fait du bien.

Nos premières impressions sont mitigées : moiteur étouffante, visages fermés des douaniers et des habitants, pollution, grandes tours d’habitation, mais belle chambre d’hôtel (au 17ème étage), des trottoirs bien remplis, et nous n’avons plus de sable dans les draps et sous les ongles : un vrai luxe.

Aujourd’hui, au programme, nous allons certainement faire un sight-seeing touristique en bus, comme à Barcelone, Marlène ! Et peut-être que nous finirons par la plage !

PS 1  : régalés * : nous avons eu quelques occasions de goûter à la nourriture spécifiquement locale. A noter parmi les bons souvenirs, le snooke (poisson sud-africain)  chez Laurence et Stéphane au Cap, le billtong (bâtonnet de viande de boeuf séchée qui se mange comme un en-cas pour faire le plein d’énergie ; selon les épices associées, cela ressemble à du chorizo plus ou moins fort), de  la papaye (un des rares fruits disponibles) et enfin le bobotie. Excellent. Qu’est ce que le bobotie ?

PS 2 : nous répondons quand nous le pouvons aux commentaires, avec parfois plusieurs jours de retard. Merci.

PS 3 : bon anniversaire mamie !

Isa

Publicités