Archives de Catégorie: Cambodge

Campagnes cambodgiennes

Un petit retour dans l’ambiance phnompenhoise avec un beau coucher de soleil le long du Tonlé Sap et nous partons vers l’ouest. Un voyage de six heures à l’avant d’un mini-van va nous permettre de bien profiter des splendides paysages.

Le Cambodge est de toute évidence le pays le plus pauvre que nous traversons et sur les routes de campagnes, nous avons vraiment l’impression d’être à une autre époque. Ces scènes de la vie rurale valent bien un article.

 La campagne, ça commence dans Phnom Penh même, avec cette charrette qui passe devant notre terrasse au moment du petit déjeuner. Regardez comme les bœufs sont sveltes.

Comme au Laos, les moines en robe safran marchent le long des routes et vont mendier leur nourriture.

Les paysages du centre du Cambodge, ce sont des rizières marrons ou vertes (selon qu’elles sont inondées ou pas), séparées par des haies d’arbres tropicaux.

 

Les maisons sont regroupées en petits villages. Ce sont presque toujours des maisons sur pilotis, en bois.

 

Pour conduire les paysans dans les rizières, des voitures transportent une bonne quinzaine de passagers. Dans ce genre de convoi, le conducteur partage son siège avec une autre personne.

 

 Pour moins de promiscuité, il y a toujours le cheval. Mais c’est moins rapide.

 

Et pour le transport des marchandises, comme au Vietnam, une simple moto peut être chargée avec à peu près n’importe quoi. De l’ingéniosité et une bonne répartition des charges permettent de faire tenir ce qu’en France, nous mettrions dans un semi-remorque …

 

 Là, ça me rappelle Tintin en Syldavie, dans le sceptre d’Ottokar.

Dans ce long trajet, notre chauffeur s’arrête une fois pour faire une pause. C’est l’occasion de voir que les cambodgiens fument des acteurs français …

  

Quand nous avons goûté la friandise de Phnom Penh, nous ne savions pas que nous aurions une bonne autre occasion de tester des aliments spéciaux. Sur cet étal à Kompong Thom, on trouve des mygales frites (la spécialité de la région parait-il), des sauterelles grillées et des sortes de blattes, elles aussi grillées. Vos commentaires m’ont donné des idées et comme le souligne Aimée, il faut tout goûter. Je décide de manger les araignées. 1 dollar pour deux mygales.

 

Isa et les filles sont moins responsables, elles préfèrent les produits d’importation à la nourriture locale et prennent comme en-cas, des pringles au piment.

Les pattes des mygales ont un petit goût de crustacés. C’est très croustillant. La tête et le corps craquent bien sous la dent. Un français qui en mange en même temps que moi et qui semble s’y connaître en viande, dit que le corps de l’araignée lui rappelle un goût de foie de volaille !

… Il doit être originaire du sud-ouest de la France …

Voici une vidéo  pour la réponse à la devinette précédente. Merci pour vos suggestions. Nadia et Jean-Michel avaient les réponses les plus proches.

 

Une brochette de serpent laqué. C’est assez dur mais pas si mauvais. Ca ressemble à du poulet.

Fred

Publicités